Fréquence Cardiaque Maximale (FCM) : comment la calculer

Fréquence Cardiaque Maximale : comment la calculer

La fréquence cardiaque maximale, notée FCM, est le nombre de battements que votre coeur fait par minute. En clair, c’est la limite que votre cœur peut supporter.

Mais à quoi ça sert de connaître votre fréquence cardiaque maximale?

En fait, cette fréquence sert à adapter ses exercices physiques afin de travailler en fonction des conditions de votre cœur. Vous pourrez désormais adapter vos foulées, votre vitesse.. à vous! Effectivement, chaque être Humain est différent et par conséquent ses fréquences cardiaques sont également différentes. C’est le grand avantage de la FCM! Cette unité se base sur votre condition physique actuelle et non pas sur des chiffres quelconques.

Comment déterminer sa FCMax?

Pour calculer sa fréquence cardiaque maximale vous avez deux choix :

-Le premier choix, est une méthode qui consiste à appliquer une formule toute simple, malheureusement cette formule donne une réponse approximative de 10%.
Il suffit de faire: 207 – (0,7 x son âge), ou encore : pour une femme = 226 – (son âge)
pour un homme= 220 – (son âge).

Ces deux méthodes se servent de calculs simples mais efficaces si l’on veut connaître rapidement et approximativement sa fréquence cardiaque maximale.

En revanche, si l’on veut avoir un chiffre précis il faut utiliser une toute autre méthode.

Cette méthode est encore plus innovante et connectée, il vous suffit de porter une montre cardiofréquencemètre durant votre exercices physiques, elle va alors vous aider en calculant très facilement votre fréquence cardiaque maximale. Contrairement à ce que vous pouvez penser, cette montre cardiofréquencemètre peut être tout à fait abordable car les premiers prix tournent autour d’une vingtaine d’euros. Alors qu’attendez-vous ? Pour que votre montre puisse calculer cette FCM il va falloir mouiller votre maillot!

Commencez d’abord par un échauffement d’un quart d’heure environ, cette étape, contrairement à ce que l’on pourrait penser, n’est pas à négligé car elle servira à faire augmenter progressivement votre fréquence cardiaque.

Ensuite vous pouvez courir sur 1000 mètres en accélérant peu à peu tous les 100 mètres, ou bien courir 4 minutes en accélérant peu à peu toutes les 30 secondes.

Au terme de l’exercice que vous avez choisi vous n’avez plus qu’à jeter un petit coup d’œil à votre montre et y lire votre fréquence cardiaque maximale.

Maintenant que vous connaissez votre FCM, adaptez vous à celle-ci!

Si vous faites de l’exercice en étant à 70% de votre fréquence cardiaque maximale vous êtes dans votre zone d’endurance fondamentale, en théorie vous pouvez travailler à cette allure bien longtemps sans vous fatiguer.

Si vous faites de l’exercice en étant à 85 ou 90% de votre fréquence cardiaque maximale vous êtes dans votre zone d’anaérobie, c’est à dire que vous êtes en théorie capable de rester à cette allure pendant 1 heure.

Enfin, si vous faites de l’exercice en étant à 100% de votre fréquence cardiaque maximale vous êtes dans votre zone de travail maximale appelée VMA (Vitesse Maximale Aérobie)

Grâce à ces différentes zones de travail vous pourrez désormais travailler tout en vous adaptant à votre corps et à votre cœur, vous n’aurez plus ce stress de mal faire, quoi de mieux pour faire des exercices efficaces?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *